Partagez | 

 CONTEXTE


Lun 4 Juil - 16:03

« La reine, accompagnée de Mademoiselle et de plusieurs autres personnes de haute qualité, alla prendre le thé chez sa belle sœur, de chez qui elle ressorti en témoignant beaucoup de satisfaction quant à l’accueil qui lui avait été réservé. »
Gazette du 8 septembre 1666.
 

Mais ce que Sa Majesté a bien pu faire de sa journée en passionne ici-bas peu. Car pendant qu’à la cour le carcan de l’étiquette assomme les esprits, Paris pense, s’amuse, vit. Soumission au roi certes, mais de loin. A se battre pour l’honneur de le regarder manger on préfère les complots sous éventail entre deux éloges de la dernière pièce de Molière, une bien meilleure manière de dépenser le temps. Baste les disputes d’un fils de France et de sa princesse d’Angleterre, ils semblent trop loin pour que tout l’intérêt leur soit donné, d’autant que suivre ces rumeurs sur une dangereuse liaison qui se serait tissée entre ces deux figures mondaines est bien plus amusant. Les préoccupations de la famille royale semblent ainsi loin et c’est au cœur de la ville que l’on se sent au centre du monde. En ce mois de septembre 1666 grand train est mené dans quelques hôtels particuliers parisiens, où prennent place les immanquables rendez-vous du monde.

Pour autant le règne de l’apparence ne s’arrête pas aux grilles des demeures royales : dans les salons l’être ne saurait éclipser le paraître. Toutes les portes ne sont pas ouvertes et n’osez pas croire que chez les grands de ce monde on laisserait entrer n’importe qui. Dans cette capitale des beaux esprits et du divertissement nom et habits font pour beaucoup, ce qui n’est d’ailleurs pas au goût de tout le monde. Alors que les salons les plus en vue se disputent le monopole des invités de marque et qu’on disserte là-bas sur le nouvel ouvrage à la mode, quelques rues plus loin ce sont les grands discours réformistes qui commencent à se faire entendre. Derrière les beaux sourires et entre deux fêtes c’est une guerre d’influence et d’idées qui se trame ; partisans de l’ordre des choses devant faire face à la menace grandissante de quelques esprits rebelles. Nobles patronymes, bourgeois courant après la réputation, artistes renommés, gens de maisons et truands, ils se croisent parfois sans se voir mais tous évoluent côte à côte. Et c’est au son des rires polis de certains et des clameurs frondeuses d’autres que Paris s’agite.
avatar
Billets envoyés : 104

Voir le profil de l'utilisateur

CONTEXTE

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vexilla Regis :: In Medias Res :: La Charte Royale et le contexte :: Contexte et Intrigues-