Partagez | 

 Sectes et autres compagnies secrètes


Mar 5 Juil - 17:07

Le Cercle d'Ammonios

C’est tout au plus un murmure. Une proposition insidieuse qui vous caresse l'oreille alors que vous trouvez que malgré les messes quotidiennes auxquelles vous assistez dévotement Dieu ne semble pas vraiment décidé à vous aider spirituellement. Et matériellement surtout. Or si comme tout bon chrétien vous vous souciez du salut de votre âme, vous vous souciez plus immédiatement de votre vie terrestre qui pourrait fort bien subir quelques améliorations. 

De petites phrases glanées en propositions indécentes vous intégrez un mouvement religieux qui, s’il n’appartient à aucun ordre reconnu par Rome, ne semble pas dénué d’influence. 

Il y a ceux qui y croient dur comme fer : Convaincus qu’à coup de messes noires et d’eucharisties souillées ils atteindront le pouvoir. Faire un pacte avec l’enfer ne semble pas leur poser plus de problème que cela et ils se lancent à cœur perdu dans ce nouveau dogme qui n’apporte que quelques changements sanglants à la foi catholique.

Il y a eux donc, et il y a les autres. Le diable ils s’en moquent. Leur âme ils s’en moquent tout autant. Et communier dans le sang d’un nourrisson est pour eux une chose peu ragoûtante et totalement inefficace. Mais ce qu'il y a moyen d’engranger relations et argent par ce biais ! Cette secte, sous couvert de spiritualité, n’est qu’un moyen concret de gagner en influence et en pouvoir. En exploitant les pigeons se signant à l’envers et en s’alliant aux autres opportunistes, ils comptent bien s’élever plus haut que jamais.

Il va sans dire que les fondateurs de cette secte, l’astrologue et le prêtre, sont au rang de ces opportunistes même s’ils apparaissent comme les plus zélés des croyants. Toujours à la recherche de nouveaux fidèles pour augmenter leur influence et leur fortune, ils craignent aussi de se laisser déborder par la ferveur de certains.
avatar
Billets envoyés : 104

Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 7 Juil - 16:29

Les empoisonneurs

On a tous une vieille tante riche et sans enfant qui ne semble pas vouloir mourir. Un aîné un peu trop encombrant. Une rivale en amour qui s’acharne à rester désirable ou un ancien amant qui nous nargue.

Ces petits tracas courtisans, il est bien dur de s’en débarrasser légalement (quoique vous pouvez tenter de mettre la vieille folle dans un hospice). Alors on s’en agace et on prend son mal en patience.

 Mais une idée venue d’Italie apparait de plus en plus comme la solution à tous les problèmes. Une petite goutte qui tombe insidieusement dans un verre de vin, une poudre malencontreusement posée sur une chemise et voilà la tante qui trépasse, l’aîné qui passe l’arme à gauche et la rivale qui disparait.

Bien entendu le faire est strictement interdit mais la tentation est si grande, le geste si simple, que de plus en plus on murmure les noms de ceux qui vous aiderons à vous procurer quelques fioles. Et déjà certains nobles succombent et se servent.

 Après tout trouver un fournisseur de produits dangereux n’est pas bien compliqué.

Parmi ses nobles clients, on trouve une marquise éplorée mais fort heureuse de la mort de son père, la Brinvilliers. 

Vous l’aurez comprit certains se servent des poisons pour mettre fin à une vie, d’autres pour gagner la leur tout simplement. Qui sommes-nous pour pouvoir les juger ?
avatar
Billets envoyés : 104

Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 7 Juil - 16:30

Les dévots

La compagnie du Saint-Sacrement, une société pieuse et secrète, prétend la charité pour masquer l’ambition. Derrière la création d’hôpitaux et secours aux victimes de guerre se cache également le projet d’enfermement des mendiants, la lutte contre les Réformés, les hérétiques, et de manière générale toute personne dont elle jugerait les mœurs dépravées. Au nom de Dieu elle n’hésite donc pas à dénoncer ouvertement adultère, libertinage et blasphème.
Soutenue par quelques familles influentes et d’Anne d’Autriche, la mort de cette dernière porte cependant un coup à leur influence.

Durant l’été 1666 souffle donc un vent de réformes au sein du parti Dévot.
Finalement l’opinion se cristallise autour de Louise de Prie, gouvernante du Dauphin, proche de la famille royale et soutenue par quelques figures importantes du mouvement.

En plus de continuer à dénoncer une cour trop frivole et aux divertissements outrageux, le parti souhaite par ailleurs retrouver une influence plus politique. A présent que le roi gouverne seul on espère bien pouvoir l’influencer. Et surtout on compte modeler un parfait Dauphin, élevé dans les sacrés principes et à qui il faudrait imposer un précepteur à la moralité irréprochable.

Cependant, si les membres du parti s’accordent sur les buts et ne réfutent globalement pas le moyens, les récents remaniements ne plaisent pas à tous. Il se pourrait donc que quelques luttes de pouvoir viennent affaiblir le mouvement.
avatar
Billets envoyés : 104

Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Sectes et autres compagnies secrètes

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'Islam rejoint les autres religions
» Xylographie, Sérigraphie et autres techniques d'impression.
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons
» un petit pas l'un vers l'autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vexilla Regis :: In Medias Res :: La Charte Royale et le contexte :: Groupes et Annexes-