Partagez | 

 Les Savants [2/3]


Dim 5 Fév - 18:38

Les Savants


 
Pris
Libre
Libre


Dernière édition par Deus Omnipotens le Sam 5 Sep - 15:02, édité 5 fois
avatar
ஒ Compte de Gestion ஒ Merci de ne pas envoyer de Messages Privés
Billets envoyés : 255

Voir le profil de l'utilisateur

Mar 21 Fév - 23:10

Ambroise Delacroix



Métier/Titre(s) : Médecin, Charlatan
Âge : 24 ans
Origines : Françaises
Langue(s) parlée(s) et niveau de maîtrise : Bon latin - petit grec
Niveau d'alphabétisation: Excellent
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Situation: Célibataire
Date de naissance : 1642
Religion: Catholique
Groupe : Le Malade imaginaire
Personnage ayant existé?: non
Avatar : Jamie Dornan


Eh bien? Qui êtes-vous?

Allons-y franchement, Ambroise est sans doute l'un des escrocs les plus habiles de la capitale. Comment établir ce critère me demanderez-vous? Mais tout simplement parce que Monsieur Delacroix ne s'est fait attraper qu'une seule et unique fois et même pas pour escroquerie mais pour une rixe dans une auberge de province. Comment fait-il maintenant? Ce n'est pas bien compliqué, il se proclame médecin alors qu'il ne l'est pas. Comment survit-il? Oh ce n'est pas compliqué, comme tous les médecins il est un charlatan, mais lui est un charlatan en son âme et conscience alors que ses "confrères" ignorent cet état de fait, restant convaincus qu'ils soignent leurs patients par leur art.
Ambroise donc est un escroc et le sait et en profite. Après tout être Docteur en médecine c'est avoir des pseudo connaissances sur le corps humain que tout le monde peut deviner, c'est avoir une connaissance en latin qu'il a plus ou moins acquise en tentant une carrière d'ecclésiastique, c'est d'être pédant et sûr de soi, de jurer par Hippocrate et Esculape, inventer un mouvement des planètes favorable, savoir faire une saignée. C'est surtout avoir un diplôme de la Faculté de médecine qui vous donne le titre de Docteur. Là était son principal problème, problème qu'il a réglé rapidement en achetant un faux diplôme qui lui permet maintenant de brandir sa fausse autorité de médecin sous le nez de ses patients. L'avantage d'être médecin c'est que si le patient meurt... C'est jamais de votre faute! Toujours la faute du patient. Et puis en plus ça permet de vendre des médicaments qui n'auront aucun effet extrêmement chers, alors qu'il n'y a que de la terre et de la fausse poudre dedans. Bref Ambroise en a fait tout une affaire et se débrouille plutôt bien. C'est qu'il faut du culot pour oser faire ce qu'il fait, parce que le jour où il se fera attraper... Il faudra courir vite, très très vite.

Ah... Et qui vous recommande?:
 


Dernière édition par Deus Omnipotens le Sam 5 Sep - 14:44, édité 1 fois
avatar
ஒ Compte de Gestion ஒ Merci de ne pas envoyer de Messages Privés
Billets envoyés : 255

Voir le profil de l'utilisateur

Sam 5 Sep - 14:39

Isaac Vauchassis



Métier/Titre(s) : Apothicaire
Âge : 38 ans
Origines : Françaises
Langue(s) parlée(s) et niveau de maîtrise : Parfait français, bon latin, (très) petit grec
Niveau d'alphabétisation Excellent
Situation: Marié et père de deux enfants
Date de naissance : au choix en 1632
Religion: Catholique
Groupe : Le Malade imaginaire
Personnage ayant existé?: Non
Avatar : Benedict Cumberbatch


Eh bien? Qui êtes-vous?


Fils d'apothicaire, petit-fils d'apothicaire, élevé au contact des poudres, des onguents, et au milieu des fantastiques bocaux peints de la très belle apothicairerie de l'Hôtel-Dieu de Troyes, Isaac Vauchassis était en quelque sorte prédestiné à embrasser cette profession qui tient lieu de tradition familiale. Cependant, n'étant que le second fils, c'est à son frère aîné que son père destine sa succession... Qu'à cela ne tienne, lorsqu'au terme de ses -brillantes- études, vient pour lui le moment d'entrer en apprentissage, son père, soucieux de lui ménager un bel avenir, fait appel à l'un de ses anciens camarades pour placer son fils. Louis Fayard a pignon sur rue à Paris, et cherche justement un apprenti, n'ayant eu pour son malheur qu'une unique fille à qui il ne pourra léguer son commerce. Son sérieux, sa minutie extrême et son caractère très arrangeant lui gagnent rapidement l'amitié du vieil homme. Quelques années plus tard, c'est sans surprise que le quartier célèbre l'union de Caroline Fayard et d'Isaac, que son maître fait pour l'occasion son successeur; peu après, il se retire du commerce, lui abandonnant l'échoppe.

Ainsi, la chance sourit au jeune homme qui de fait se retrouve établi sans effort ou presque, n'ayant pas même à se préoccuper de se constituer une clientèle puisque son beau-père lui a légué la sienne avec sa boutique. Universellement reconnu dans le quartier pour un homme honnête et honorable, bon mari et bientôt bon père de deux enfants -une fille, d'abord, puis l'héritier mâle tant attendu-, il partage son temps entre sa boutique, source de fierté, et les interminables procédures judiciaires dans lesquelles il est engagé au nom de la corporation des apothicaires -procès contre les épiciers et les chirurgiens qui cherchent à s'arroger leur privilège de vente de la pharmacopée principalement. Il y représente avec brio les intérêts de sa profession, dans laquelle il est de fait souvent cité en exemple.

Mais comme à toute médaille il y a un revers, même peu visible: Isaac est, en privé, un homme âcre, prématurément aigri par les chicanes oratoires et judiciaires; surtout, il supporte de plus en plus difficilement la présence constante, exaspérante et oppressante de Fayard, qui n'a en réalité jamais abandonné son échoppe, et qui lui a de plus laissé en héritage une seconde clientèle, plus discrète, et qui pourrait lui valoir de graves ennuis si on la découvrait, une clientèle plus intéressée par les poudres de succession et les poisons violents que par les remèdes traditionnels... Ne pouvant pas cesser ce commerce dans lequel il s'est compromis malgré lui, il doit le subir, et supporte mal la peur constante d'être découvert.

Ah... Et qui vous recommande?:
 
avatar
ஒ Compte de Gestion ஒ Merci de ne pas envoyer de Messages Privés
Billets envoyés : 255

Voir le profil de l'utilisateur

Sam 5 Sep - 14:40

Baptiste Chamarandes



Métier/Titre(s) : Chirurgien
Âge : 35 ans
Origines : Françaises (Parisiennes)
Langue(s) parlée(s) et niveau de maîtrise : Parfait français, excellent latin
Niveau d'alphabétisation: Excellent
Situation: Veuf remarié
Date de naissance : Mai 1631
Religion: Catholique
Groupe : Le Malade imaginaire
Personnage ayant existé?: Non
Avatar : Aidan Turner


Eh bien? Qui êtes-vous?


Baptiste Chamarandes est un bon, un très bon chirurgien. Né en 1631, quatrième fils d’une famille aisée mais nombreuse, il n’était pourtant pas dit qu’il ferait de si brillantes –et coûteuses- études, mais sa vive intelligence, reconnue dès l’enfance, l’a favorisé en la matière. Pourtant lui-même s’est toujours senti défavorisé par rapport à ses aînés, plus joyeux, et pour cela plus appréciés –à ses yeux. Aussi, dès qu’il lui est possible, coupe-t-il les liens avec sa famille.

Il a beaucoup fréquenté l’amphithéâtre Saint-Cosme de la rue des Cordeliers, où les chirurgiens pratiquent la dissection, qui leur permet, - bien plus que les médecins, avec lesquels les rivalités sont fortes- de se présenter comme aptes à remédier aux maux de leurs contemporains. Là-bas, il ne parvient pas à se faire véritablement aimer des autres élèves ou même de ses collègues, tout comme plus tard de son entourage : son ambition, dévorante et à peine masquée, son air sombre et taciturne, mélancolique, la distance froide qu’il veille toujours à observer et à faire observer, ne sont en effet pas pour les mettre à leur aise en sa compagnie. Et si, dans ses premières années de pratique, Baptiste, adoptant en cela la ligne de conduite en usage parmi ses semblables, s’est montré d’une assurance frôlant la pédanterie, les multiples exercices de dissection l’ont fait revenir de cette attitude ; en effet, le contact des morts l’a amené à beaucoup réfléchir à la brièveté de l’existence, aux responsabilités du chirurgien, et il en a développé une fascination presque morbide pour cette grande inconnue, fascination mêlée de crainte. Une attitude qui le pousse à s'interroger jusqu'à la torture mentale, et à remettre progressivement en cause nombre d'acquis qu'il pensait solidement ancrés chez lui. Mais surtout, un doute constant qu'il ne peut résoudre, ce qui est chez lui source d'une angoisse sourde, qui le tient parfois des nuits entières éveillés -et qui ne contribuent pas non plus à en faire un compagnon agréable.

Cependant ce jeune homme à l’allure sinistre finit –à la surprise générale- par se marier. Ce sont quelques années heureuses, auprès d’une jeune épouse dont le naturel gai et l’entrain atténuent un peu l’angoisse du chirurgien. Un instant, ses proches pensent qu’elle réussira à le faire évoluer, à le rendre plus chaleureux et ouvert –mais hélas, elle meurt au bout de seulement quatre ans de vie commune. Pour Baptiste, c’est une tragédie, d’autant plus profonde qu’il n’a pas su la sauver, lui qui en a sauvé tant d’autres qu’il ne connaissait même pas ; ce décès, il le vit comme une défaite, presque même comme un affront. Après avoir porté en terre sa femme il développe une véritable rage de vaincre, ou du moins de repousser les limites de la Mort ; rapidement, il se remarie, comme pour faire un pied de nez à la camarde, et se donne tout entier à son art, mettant à tenter de sauver chacune de ses pratiques un véritable acharnement. Son ambition en est démultipliée ; il souhaiterait s’élever, en entrant au service de quelque prince ou autre grande famille, ce que son talent reconnu pourrait en effet concrétiser.

Ah... Et qui vous recommande?:
 
avatar
ஒ Compte de Gestion ஒ Merci de ne pas envoyer de Messages Privés
Billets envoyés : 255

Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Les Savants [2/3]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amis savants, biologistes, médecins, charpentiers... Enfin tous ceux qui ont de la matière grise et fabriquent des trucs!
» Les Savants [2/3]
» Connaissez-vous la nationalité de ces grands scientifiques..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vexilla Regis :: Le grand divertissement :: anciens admins :: persos predefinis-