Partagez | 

 Les Truands [6/8]


Dim 1 Avr - 20:39

Les truands

   
   
Libre
Libre
Pris

   
Libre
Libre
Prise

   
Libre
Libre


Dernière édition par Deus ex Machina le Mar 8 Avr - 16:03, édité 8 fois
avatar
ஒ Compte de Gestion ஒ Merci de ne pas envoyer de Messages Privés
Billets envoyés : 255

Voir le profil de l'utilisateur

Dim 1 Avr - 20:53

Fanny Desruelles



Métier/Titre(s) : Prostituée au Chat d'Or
Âge : 20 ans
Origines : Françaises
Niveau d'alphabétisation: Inexistant
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Situation: Amoureuse
Date de naissance : 1646
Religion: Catholique
Groupe : Les Illustres fous
Personnage ayant existé?: non
Avatar : Gabriella Wilde


Eh bien? Qui êtes-vous?

Paris, il y a environ 20 ans, entre deux ruelles est retrouvé un bébé, ce bébé est accueilli par un couple ayant déjà adopté deux enfants de la même façon, ils la nomment alors : Fanny Desruelles en raison du lieu où on l'a retrouvé. Fanny grandit alors avec Yvan et Laura. Mais la Fronde  frappe et à la mort de leurs parents adoptifs, tous trois se retrouvent à la rue, arrive alors pour eux une longue série de journées sous la pluie à demander une pièce, une pomme, un morceau de pain et de vols, vols de nourriture et parfois de vêtements, de couvertures et de bougies ... Dans leur tanière, les trois enfants grandirent, devenant des adolescents. Un jour, Fanny alors âgée d'environ 15 ans essaya de voler une volaille à une gitane qui l'attrapa. A partir de ce jour, c'est vrai, elle n'eut plus jamais faim, plus jamais froid mais elle devint une catin de Paris, une de plus diront certains, une de trop diront d'autres, on fait ce qu'on peut pour survivre ... Seulement, après cinq ans de "captivité", la jeune femme et le fils de sa geôlière ont commencé à s'aimer, parfois, Esteban alla même jusqu'à lui donner de l'argent appartenant à sa mère pour passer une nuit avec elle sans que nul n'en sache rien ...

Mais à présent, Esteban est mort. Hors il était à peu près la dernière raison d'espérer qui lui restait. La nouvelle a été pour elle un choc terrible, un coup dont elle ne peut pas se remettre, et qui l'a laissée complètement brisée. Et comme si cela ne suffisait pas, on lui apporte encore la nouvelle de l'exécution d'Yvan Kermong, avec qui elle a partagé son enfance...Aussi lorsque Laura, sa sœur -ou celle qu'elle considère comme telle- la retrouve enfin après que Rosa-Maria l'ait prise sous sa protection, ce n'est plus que l'ombre de l'enfant vive avec laquelle elle avait grandi. A peine si la jeune femme semble se réjouir de ces retrouvailles qu'elle avait tant espérées... Fanny reste prostrée, et Laura cherche les paroles qui feront enfin mouche et la tireront de sa torpeur.

Ah... Et qui vous recommande?:
 


Dernière édition par Deus Omnipotens le Ven 4 Sep - 13:08, édité 2 fois
avatar
ஒ Compte de Gestion ஒ Merci de ne pas envoyer de Messages Privés
Billets envoyés : 255

Voir le profil de l'utilisateur

Dim 1 Avr - 20:54

Rosa Maria Gomez



Métier/Titre(s) : Marchande d'épice, propriétaire du "Chat d'or", dissimule son activité de contrebande, fournissant les devineresses et les faiseuses d'anges
Âge : 43 ans
Origines : Espagnoles
Langue(s) parlée(s) et niveau de maîtrise : Parfait espagnol, bon portugais, excellent français
Niveau d'alphabétisation: Petit
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Situation : Célibataire
Religion : Catholique
Date de naissance : 26 mai
Groupe : Les Illustres fous
Avatar : Helena Bonham Carter


Eh bien? Qui êtes-vous?

Tout commença dans la campagne espagnole, un couple de paysans, dans un village eut une fille, une petite Maria qui devint très vite orpheline malheureusement. Mais elle ne devint pas orpheline n'importe quand, elle devint orpheline alors que des "gitanos" passaient dans son village. A la rue, affamée, déshydratée, Rosa Maria Gomez est accueillie par la famille des caravanes. Au début, elle a du mal à s'adapter à ce mode de vie différent du sien mais surtout à se séparer de Zilia, une bohémienne déjà fort belle mais de plus fort douce et n'ayant pas d'enfant, elle prend Maria pour telle.
Avec le temps, la petite fille quitta ses genoux, lâcha sa main et se sépara d'elle pour jouer avec les autres enfants qui même d'âges différents qu'elle l'acceptent, pour eux, elle est de la famille et c'est la fille de Zilia. C'est au moment où elle s'intègre que son véritable caractère fit surface, un caractère de meneuse rusée et maligne, toujours prête à faire de mauvais coups à ceux se dressant sur son chemin. Elle s'impose chef de la bande de bambins pieds nus courant le long des chemins et gardera cette place tout le long de sa vie sur les routes.
A l'age de 17 ans, elle tombe amoureuse, c'est un certain José, il est tout ce qu'elle attendait à un détail près, il n'est pas nomade. Et elle aime trop la liberté. Depuis qu'elle vit véritablement dans la caravane comme une boule d'énergie, elle n'imagine pas arrêter de voyager. Aussi un jour, à l'âge de 20 ans est-elle partie comme ça sans rien dire. Et puis au bout de 2 mois de voyages, des nausées, sa poitrine devient lourde. La jeune mère en fut heureuse, elle allait pouvoir donner elle aussi tout cet amour maternel à son fils. Il ne marchait pas encore qu'elle lui faisait déjà confiance.
Plus tard, on arriva à Paris, là, elle décida d'arrêter de voyager, les adieux furent déchirants mais elle n'en montra pas grand chose devant son fils, ouvrit sa boutique qu'elle appela "Le Chat d'Or" dans lequel elle vendait ses épices, mais aussi dans lequel elle dissimulait une activité crapuleuse de maquerelle, activité qu'elle tient d'une poigne ferme.
Elle intégra alors la cour des miracles, prit une petite voleuse comme esclave l'employant comme prostituée aussi. Son but : Monter aussi haut que Dieu le lui permettra, pour cela, elle aimerait fonder un petit groupe de voleurs, et qui sait? Peut-être renverser le Grand Coësre.

Ah... Et qui vous recommande?:
 


Dernière édition par Deus ex Machina le Dim 1 Avr - 21:20, édité 2 fois
avatar
ஒ Compte de Gestion ஒ Merci de ne pas envoyer de Messages Privés
Billets envoyés : 255

Voir le profil de l'utilisateur

Dim 1 Avr - 20:56

Laura Zirrafon



Métier/Titre(s) : Voleuse
Âge : 22 ans
Origines : Parisiennes
Niveau d'alphabétisation: Inexistant
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Situation: Seule (ou presque)
Date de naissance : inconnue
Religion: Catholique
Groupe : Les Illustres fous
Personnage ayant existé?: non
Avatar : Ashley Greene


Eh bien? Qui êtes-vous?

On ne sait pas vraiment qui est Laura, née sûrement à Paris, elle y est toutefois retrouvée sur le pas d'une porte tenant dans sa petite main ce papier portant son nom et prénom. Accueillie par le couple, elle fit ainsi la connaissance de leur premier fils adoptif, Yvan. Les deux enfants ne se quitteront plus, c'est un lien fusionnel, comme s'ils avaient grandi dans le ventre de la même mère. Quand deux ans plus tard une petite fille est à nouveau accueillie par la famille, ils sont déjà trop proches. Toutefois, à la mort de leurs parents, les trois enfants se mettent à voler pour survivre, c'est la vie dans la rue, le danger permanent, la mort omniprésente, et quand Fanny disparait un jour, ils s'inquiètent, la recherchent mais ne la retrouvent jamais. C'est trop tard, ils se réfugient alors en foret ne volant que pour se nourrir et se vêtir même si le coeur bon de Laura l'autorise parfois à nourrir des enfants des rues.
Au fur et à mesure des années Yvan est devenu plus ambitieux et pousse sa soeur à voler avec lui pour devenir riches pour vivre comme ils le voudraiens tout les deux. Laura sourit doucement et ne veut pas contredire son frère. Alors elle vole tout en continuant à déposer devant l'orphelinat une bourse régulière. Un voleur à Paris ne peut pas exercer sans s'être présenté une fois devant le Grand Coësre, sans avoir demandé la permission. Alors Yvan et Laura se sont rendus à la Cour des miracles, ont demandé. Et si Yvan n'a rien vu, Laura elle a bien cru sentir sur elle le regard du Maître des gueux. Elle se dit tout d'abord que ce n'était qu'un effet de son imagination. Jusqu'au jour où l'Ours s'est présenté à elle, l'a amené seule devant l'Araignée, pour manger un bout, seule encore. Toujours seule elle sent la main du Roi sur sa cuisse et voit son sourire goguenard. Elle se révolte, s'enfuit. Quelques semaines passent sans que rien ne vienne, et un jour, alors qu'Yvan est au loin, le Roi est venu. Elle ne l'avait pas même entendu. Et quand elle essaye de s'enfuir de nouveau, elle entend les menaces, les "accidents" qui peuvent malencontreusement tomber sur son frère si elle n'est pas obéissante, si elle n'est pas gentille avec lui. Alors elle est gentille, par dépit, par dégoût, par peur. Et ses lèvres sur son corps l’écœure, elle pense à Yvan.
Elle reviendra le voir dès qu'il la réclame, pas souvent... Le frère ne doit pas savoir, il faut rester discret pour la pauvre petite Laura. C'est que le Grand Coësre a un minimum de considération, il ne voudrait pas blesser le frangin. Laura cache son lourd secret, elle ne veut pas qu'Yvan fasse quelque chose d'inconsidéré, et qu'elle le perde... Alors elle se tait et sourit.

Ah... Et qui vous recommande?:
 


Dernière édition par Deus ex Machina le Mar 3 Avr - 13:14, édité 2 fois
avatar
ஒ Compte de Gestion ஒ Merci de ne pas envoyer de Messages Privés
Billets envoyés : 255

Voir le profil de l'utilisateur

Dim 1 Avr - 20:57

L'Ours



Métier/Titre(s) : Ancien bras droit de Grégoire l'Araignée, Premier vengeur
Âge : Environs 35 ans
Origines : Françaises ?
Niveau d'alphabétisation: Inexistant
Orientation sexuelle : Indéterminé
Situation: Seul
Date de naissance : Inconnue
Religion: La loi du plus fort
Groupe : Les Illustres fous
Personnage ayant existé?: non
Avatar : Clive Standen


Eh bien? Qui êtes-vous?

Il était un môme sans histoire, il avait même un nom. Il était heureux, et aimait le monde. Jusqu'à l'arrestation de ses parents dans une affaire de meurtre, le jour de ses 8 ans. Sa vie s'effondra à ce moment là. Confronté à lui même, il se retrouva dans la rue, puis dans la forêt ou il apprit la chasse, la pêche et la vie. Un jour, alors qu'il devait avoir à peu près douze ans (comment savoir lorsqu'on a perdu tout sens du temps?) il se rend en ville, il ne sait même pas pourquoi. Curiosité sans doute. Il y vit comme un animal, a trouvé une sorte de trou près du fleuve. Quatre années comme ça. Jusqu'au jour où, dans les ruelles, il lève les yeux, et voit... Un jeune homme, courant sur les toits, et puis après d'autres hommes, des gardes. Il se débrouille bien, les gardes ont du mal. Et puis un coup de feu le fait vaciller, il dégringole des toits, à ses pieds. Les gardes suivent le mouvement, descendent à leur tour. Mais une fois dans  la rue il n'y a plus personne. La ville n'est pas différente de la forêt, il s'est caché facilement avec le corps du jeune homme. Il le ramène dans son terrier, et le soigne. Il ne se quitteront plus, le blessé veut lui montrer sa reconnaissance, et l'amène à la cour des miracles.
Dix ans plus tard le jeune blessé en était devenu le maître. Voilà dix années qu'il servait sans faillir le Roi Thunes, en silence, toujours présent. On ne savait pas ce qui l'attachait à l'Araignée, il ne l'a jamais expliqué, les gens n'ont pas cherché plus loin, se heurtant à son silence.
Mais aujourd'hui son silence s'est brisé dans un hurlement terrible et vengeur. L'Araignée a été trahi, arrêté et exécuté. Malgré sa fidélité, malgré son dévouement, celui qu'on a appelé l'Ours n'a rien pu faire. Il est aujourd'hui dévoré par son désir de vengeance. Il fera payer la mort de son maître, Laura Zirrafon subira mille morts pour avoir vendu l'Araignée. Qu'importe qu'il y en ai mille autres auparavant pour qu'il puisse la rejoindre et ce n'est certainement pas Rosa-Maria et sa clique qui l'en empêchera.

Ah... Et qui vous recommande?:
 


Dernière édition par Deus Omnipotens le Ven 4 Sep - 13:08, édité 2 fois
avatar
ஒ Compte de Gestion ஒ Merci de ne pas envoyer de Messages Privés
Billets envoyés : 255

Voir le profil de l'utilisateur

Dim 30 Déc - 14:46

Richard "Trois-Lames"



Métier/Titre(s) : Spadassin, mercenaire
Âge : 27 ans
Origines : françaises
Langue(s) parlée(s) et niveau de maîtrise: Petit italien - Petit Allemand
Niveau d'alphabétisation: Inexistant
Orientation sexuelle : Bisexuel
Situation: Célibataire
Date de naissance : à votre convenance
Religion: Catholique
Groupe : Les Illustres fous
Personnage ayant existé?: non
Avatar : Colin O'Donoghue


Et bien? Qui êtes-vous?

Richard Morel... Ou plutôt celui que l'on a rebaptisé "Trois-Lames"... Pourquoi ? Oh ce n'est pas compliqué. La première est celle qu'on voit, la deuxième suit la première lorsqu'il est désarmé, la troisième se plante dans votre dos lorsque vous vous croyiez tiré d'affaire. Vous avez besoin d'un homme pour les sales besognes, Richard vous rendra n'importe quel service tant que vous avez l'argent pour le payer. Il vivait en province, il a découvert la voie de mercenaire un soir qu'il avait besoin d'argent. Et en tuant son premier homme lors d'une embuscade avec d'autre mercenaires, il avait sentit un frisson parcourir sa nuque. En comptant l'argent qu'il en avait récolté, il sentit un frémissement de satisfaction et de soulagement.
Depuis Richard a compris que s'il voulait s'enrichir il fallait venir à Paris. Yavait toujours du boulot, et plein d'endroit pour se cacher. Richard vit dans la Cour des Miracles vend ses services au plus offrant, puis va dépenser cet argent dans les tavernes de l'île Saint-Louis. Tuer, boire, vivre... Elle est pas belle la vie ?

Ah... Et qui vous recommande?:
 
avatar
ஒ Compte de Gestion ஒ Merci de ne pas envoyer de Messages Privés
Billets envoyés : 255

Voir le profil de l'utilisateur

Ven 4 Sep - 15:55

Bianca Albin



Métier/Titre(s) :Voleuse
Âge : 28 ans
Origines : Inconnues, sans doute françaises
Niveau d'alphabétisation: Inexistant
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Situation: Célibataire
Date de naissance : Trouvée le 1er mars 1638, jour de la Saint-Albin
Religion: Catholique
Groupe : Les Illustres fous
Personnage ayant existé?: Non
Avatar : Natasha Lyonne


Eh bien? Qui êtes-vous?


Son existence extraordinairement longue au sein de la dangereuse Cour des Miracles, Bianca la doit simplement à l’ancien roi Thunes. Un certain talent pour le délit certes, mais surtout l’amitié du tout puissant maître des gueux. Orpheline, elle n’a jamais connu autre chose que les rues de Paris. Gamine de la Cour des Miracles, détroussant à peine savait elle marcher, petite survivante dans un monde de brutes, cette bagarreuse au caractère bien trempé se fit vite appréciée de certains de ses aînés. A commencer par Grégoire qui s’amusait assez de ce brin de fille qui se prenait pour un caïd. Façonnée par ce monde violent, elle a en effet vite compris que pour survivre il fallait simplement être meilleure, taper aussi fort que les garçons, refuser de se laisser marcher dessus. Depuis toujours déterminée, elle ne serait pas une pute, elle ne serait pas une faible, elle ferait partie de la bande ! Approuvant chaque décision du roi, voyant sa cruauté comme la normalité et croyant à la loi du plus fort, elle faisait partie de ces quelques personnes de confiance, ce noyau dur de la cour sur lequel pouvait se reposer l’Araignée.
Cependant il est maintenant mort. Tué. Renversé par ceux qui un jour ont été fidèles. Alors à présent que deux factions apparaissent Bianca s’est évidemment rangée du côté de la revanche. Prête à en démordre, elle compte bien faire payer les traitres.

Ah... Et qui vous recommande?:
 
avatar
ஒ Compte de Gestion ஒ Merci de ne pas envoyer de Messages Privés
Billets envoyés : 255

Voir le profil de l'utilisateur

Ven 4 Sep - 15:57

Gauthier Carrier



Métier/Titre(s) : Arnaqueur
Âge : 25 ans
Origines : Française
Langue(s) parlée(s) et niveau de maîtrise : Bon latin
Niveau d'alphabétisation: Bon
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Situation: Célibataire
Date de naissance : 1641
Religion: Catholique
Groupe : Les Illustres fous
Personnage ayant existé?: Non
Avatar : Lorenzo Richelmy


Eh bien? Qui êtes-vous?

Fils unique d’un petit commerçant, Gauthier eut une enfance tout ce qu’il y avait de plus normal. Un peu turbulent, pas vraiment concentré, on ne pouvait cependant pas dire que l’avenir l’intéressait. La boutique de ses parents, il s’en moquait assez, préférant fuir les livres de comptes que son père tentait de lui expliquer pour aller jouer dehors et déjà parier des brindilles aux cartes.
Pas mauvais garçon, il se résolu tout de même à reprendre l’affaire familiale lorsque son père voulut prendre sa retraite. Le pauvre homme n’eut cependant pas le temps de profiter d’années tranquilles puisque la maladie l’emporta à peine quelques mois plus tard, entraînant son épouse dans son sillage. Mais quand on sait ce que Gauthier fit de son héritage, sans doute valait-il mieux qu’il tôt rendu l’âme ! Car pitoyable commerçant, le jeune homme eut vite fait de faire couler l’affaire. Le voilà donc qui se retrouvait seul et sans un sous.

Heureusement, s’il était peu habile en affaires Gauthier était doté d’un talent tout autre. Joueur de cartes plutôt bon et surtout tricheur né, il parvint en effet à ne pas se laisser crever de faim grâce à son talent pour l’arnaque. Une vingtaine d’années et le voilà donc qui écumait les tavernes à la recherche de table de jeu, vidant les poches de ses affaires avec panaches. Malheureusement pour lui, la combine fut un jour découverte : un soir le roi des gueux en personne, refusant d’admettre sa défaite face à ce gamin, le pris en effet peu gentiment à parti et fit tomber un as de la manche de Gauthier. Cependant le souverain du bas Paris se sentit d’humeur étrangement généreuse et accepta de laisser au jeune homme la vie sauve à condition qu’il travaille à présent pour lui. En échange de sa protection, Gauthier devrait reverser la moitié de ce qu’il gagnait en jouant. Sale affaire, mais puisqu’il n’avait pas le choix il accepta et se retrouva le nez en plein dans la Cour des Miracles.
La Cour étant à présent séparée, il se rangea de façon totalement opportuniste du côté de l’Ours, héritier de l’Araignée qui lui faisait froid dans le dos mais dont il pensait qu’il écraserait vite la rébellion. Car au fond, il se moque bien de la lutte de pouvoir, tout ce que Gauthier veut c’est se trouver du côté des vainqueurs afin de survivre le plus longtemps possible dans ce monde de brutes.

Ah... Et qui vous recommande?:
 
avatar
ஒ Compte de Gestion ஒ Merci de ne pas envoyer de Messages Privés
Billets envoyés : 255

Voir le profil de l'utilisateur

Ven 4 Sep - 18:38

Arthur Duplessy



Métier/Titre(s) :Astrologue, chef de file du Cercle d'Ammonnios
Âge : 46 ans
Origines : Françaises
Langue(s) parlée(s) et niveau de maîtrise : Excellent grec et latin
Niveau d'alphabétisation: Excellent
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Situation: Veuf, père de deux filles à présent mariées
Date de naissance : juin 1620
Religion: Catholique
Groupe : Les Illustres fous
Personnage ayant existé?: Non
Avatar : Mads Mikkelsen


Eh bien? Qui êtes-vous?


D’une simple lignée de commerçants du nord de la France, la famille Duplessy était pourtant assez peu ordinaire. La mère morte en couches, le père parti avec une femme plus jeune et sans enfants à nourrir, les trois gamins furent finalement recueillis et élevés par une tante aux habitudes étranges. Sorcière, disaient certains, diseuse de bonne aventure selon d’autres, simplement fascinante du point de vue d’Arthur. Avec ses étoiles, ses prédictions et autres horoscopes, la femme est passionnante et déjà fait naître chez l’aîné de la famille une véritable passion. Mais sa tante, voyant en lui un enfant vif et intéressé, lui imaginait mieux qu’un avenir banal. Elle l’envoya donc chez les Jésuites afin qu’il bénéficie d’une bonne éducation. Le garçon s’y découvrit vite un goût pour la découverte, les livres et la science. Peu soucieux de l’avenir ses deux soeurs qui l’avaient toujours profondément ennuyé, il consacra la quasi intégralité de l’argent laissé par ses parents à ses propres études. Montant à Paris pour intégrer l’université, il y étudia la rhétorique, le grec, mais surtout les mathématiques, la physique et l’astronomie. Après l’obtention d’une maîtrise il obtint rapidement un poste de précepteur dans une famille noble, mais gagna principalement sa vie grâce à ce qu’il appellait “son art”.
Le summum, Arthur l’atteignit en 1652, lorsqu’il fut nommé astrologue officiel de la cour après quelques années passées à se faire connaître dans les cercles parisiens. La consécration ultime pour cet homme persuadé de détenir la vérité au travers des astres. C’est également à cette époque qu’il épousa d’une fille de bourgeois. Il ne l’appréciait pas beaucoup, ne voyait en elle que l’argent qu’elle lui apporterait. Elle lui donna tout de même deux filles avant de mourir de maladie sous les yeux assez indifférents de son époux.

Malheureusement la grâce royale fut éphémère. Il se disait que les esprits faisaient de plus en plus la différence entre science et croyance. L’astrologie plaisait de moins en moins au roi. Si bien qu’au cours de l’année 1664 on apprit à Arthur que ses services ne seraient dorénavant plus requis.
L’homme digéra mal ce qu’il vit comme une défaite. Certes il continua à être régulièrement invité à des salons, ces dames continuaient se pâmer devant ses horoscopes, on le payait grassement pour qu’il fait partage sa science. Mais cela ne suffisait plus. Et il prétendait que les planètes étaient de cet avis ! Car il était évident qu’elles lui avaient toujours prédit une grande destinée.
Peu à peu l’astrologue glissa vers des sciences des noires, plus occultes. Il cherchait le pouvoir, l’argent. Et se rendit finalement compte que si c’était sur la riche société qu’il fallait évidemment compter, ce n’était pas dans les salons qu’il trouverait son bonheur. Avec quelques proches aux idées tout aussi obscures que les siennes il fonda donc le Cercle d’Ammonios, secte aux tendances moralement peu acceptables. Il promettais monts et merveilles aux adeptes, leur prédisait la grandeur pourvu qu’ils s’éloigne de Dieu pour écouter les astres. Donc lui. C’est ainsi entre occultisme et satanisme que le Cercle comptait acquérir pouvoir et argent.

Ah... Et qui vous recommande?:
 
avatar
ஒ Compte de Gestion ஒ Merci de ne pas envoyer de Messages Privés
Billets envoyés : 255

Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Les Truands [6/8]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bande d'assassins, voleurs, truands
» Truands, soyez jugés à Marseille en été!
» Le Bon, la Brute, et les truands.
» La douce, la brute et les truands [PV Kira]
» Le bon, la brute et les truands II {Totoj'}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vexilla Regis :: Le grand divertissement :: anciens admins :: persos predefinis-