Partagez | 

 Jeanne Deveraux ♣ Les femmes ne sont pas que douceur et amour

MessageAuteur

Sam 21 Sep - 11:12

Jeanne Deveraux



Métier/Titre(s) : Domestique
Âge : 35 ans
Origines : Françaises
Langue(s) parlée(s) et niveau de maîtrise : Français excellent
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Situation: Célibataire
Date de naissance : 12/02/1631
Religion: Chrétienne
Groupe : Domestique
Personnage ayant existé?: Non
Avatar : Kate Beckinsale


Le Miroir ...

La jeune femme est plutôt belle, c'est une chose certaine. Et elle le sait. Ayant une vie plutôt active et devant souvent courir dans les rues de Paris, la trentenaire a une taille fine accentuée par un corset de mauvaise qualité et très abîmé qu'elle a volé il y a des années. Ses jambes sont longues et elle accentue parfois ceci en portant un pantalon assez moulant qui la met en valeur. Elle est plutôt grande, arrivant à la même taille que beaucoup d'hommes. Et ce même sans talons. Sa peau est tannée, elle qui prend beaucoup le soleil. Son léger, mais néanmoins présent bronzage fait écho aux reflets châtains laissés là par l'astre solaire parmi ses épaisses boucles d'un brun assez sombre. Ses yeux sont, quant à eux, entre le marron et le vert et apportent à son visage fin une certaine note de douceur que l'on n'attribuerait pas à la jeune femme de prime abord. A force de marches et de travail, Jeanne est légèrement musclée, là où il faut, là où c'est joli. Un peu séductrice et surtout joueuse, elle porte souvent sa chemise assez décolleté, ainsi que sa robe. Elle sait que cela attire les regards masculins sur sa poitrine de taille moyenne, mais dont elle est plutôt fière. Lorsqu'elle doit sortir en ville et plus particulièrement dans la Cour des Miracles, la jeune femme a un couteau positionné dans son corset. Elle ne manie pas cette arme blanche à la perfection, loin de là. Mais suffisamment pour se défendre si elle en a besoin. Jeanne semble assez jeune, en règle générale. Seul signe trahissant son âge : quelques petites rides au coin de ses yeux.

... n'est pas le reflet de l'âme

Résumer Jeanne Deveraux. Quel travail ! S’il y a une chose qui semble évidente quand on la voit, c’est bien entendu l’arrogance qui est la sienne. Car pour être arrogante, elle l’est. Mais attention, même s’il y a dans ce comportement un peu évidemment de méchanceté et de volonté de blesser l’autre, de le diminuer, c’est surtout pour la trentenaire un moyen de se protéger, de repousser les personnes qui pourraient la blesser. Car, il est vrai que la demoiselle ne donne pas vraiment envie au premier abord de s’approcher d’elle. Et tant mieux ! Au moins, elle sait avec cela que quiconque persiste à vouloir lui parler désire vraiment créer un lien avec elle. Et quand on est une de ces personnes, je peux vous jurer que l’on est en sécurité. Avec ses amis, avec ses proches, Jeanne est une personne très fidèle et très protectrice. Elle serait prête à donner sa vie pour vous. C’est aussi une femme très maternelle. Incapable d’avoir un enfant à elle, ne se sentant vraiment pas faite pour être mère, il n’empêche qu’elle en est presque une pour ces gamins des rues qui ont la chance, en quelque sorte, de croiser son chemin. Elle a réussi à se sortir de la Cour des Miracles, à trouver du travail dans une famille de bourgeois où elle est très bien et elle sait que cela est une réelle chance et quelque chose de très rare dans ce milieu. Aussi se sent-elle profondément mal à l’aise parfois quand elle se retrouve face à l’un de ces enfants dont elle sait qu’ils n’auront pas sa chance. C’est pourquoi elle veut leur donner tout son amour, comme pour se faire pardonner. Avec ces enfants, avec ses amis, elle est une personne très chaleureuse et aimante. Ayant encore énormément de liens avec ses amis de la Cour des Miracles où elle a vécu pendant près de trente ans, elle ne trahira jamais personne, comprenant le sens des mots loyauté et amitié. Niveau amour, on ne peut pas dire que c’est vraiment ça… Mais bon, ce n’est pas non plus comme si elle cherchait. Le grand amour, elle n’y croit pas vraiment. Enfin, pas pour elle. Pour les autres, ça peut marcher. Mais pas pour elle. Elle en est persuadée et ce depuis toujours. Mais ça ne la chagrine pas, bien au contraire ! Qu’est-ce qu’elle ferait d’un homme, d’un époux ? N’allez pas croire non plus qu’elle n’aime pas les hommes du tout. Au contraire. Elle a bien couché avec quelques uns. Elle a même un ami avec qui elle entretient de temps à autre une relation un peu plus intime. Mais c’est loin d’être une priorité dans sa vie. D’ailleurs, pour les embêter, elle feint même parfois le dégoût quand ses amis masculins jouent les durs devant elle pour l’impressionner. Jeanne est une personne très drôle qui aime s’amuser. Elle a même un petit côté masculin par moments. Ayant grandi dans la Cour des Miracles, elle aime de temps en temps jouer des tours aux nobles qu’elle ne porte pas vraiment dans son cœur et leur subtilise quelques bourses ou bijoux. Elle est aussi profondément maligne et intelligente et peut élaborer des plans parfois assez vicieux pour obtenir ce qu’elle désire. C’est une entêtée, ce que, bien entendu, ne manquent pas de lui faire remarquer ses amis. Jeanne est aussi une femme très secrète qui ne se dévoilera pas entièrement, jamais. Même aux personnes qui lui sont le plus proche. Non pas par envie de jeu ou pour créer une quelconque aura mystérieuse, mais là encore tout simplement pour se protéger. Elle a réussi et en est très fière, alors hors de question qu’elle laisse sa chance à quelqu’un de la descendre. Venez faire sa connaissance ! C’est une personne qui vaut le coup quand on sait persévérer.


Dernière édition par Jeanne Deveraux le Ven 27 Sep - 16:41, édité 12 fois
avatar
Invité
Invité


Sam 21 Sep - 11:13

On naît tous un jour ...



   
Jeanne Deveraux est née le 12 février 1631 dans la ville de Paris, parmi la Cour des Miracles. Ses parents ? Des truands quelconques dont elle n'a pas tant de souvenirs. Son père a disparu quand elle avait deux ans, sans que personne ne puisse dire s'il était vivant ou mort. Et sa mère est décédée alors qu'elle avait à peine cinq ans d'une maladie. Mais même si elle a bien entendu pleurer sa mère les premiers temps, la jeune orpheline a rapidement montré à tous sa capacité d'indépendance et son fort caractère. Jeanne s'est alors mélangée aux autres orphelins de Paris avec aisance. Elle s'est même fait des amis, plus sociable alors que maintenant et moins méfiante. Recueillie par une amie de sa mère, elle s'est rapidement échappée, ne supportant pas cette dernière et la pitié qu'elle avait à son égard. S'il y a une chose qui a toujours insupporté la brune, c'est bien ça ! La pitié, c'est surfait... A l'âge de treize ans, elle fit la connaissance de Lou Anne Démieux qui lui fit intégrer un groupe de personnes de tous âges vivant dans des ruines dans la capitale. Ce fut là que l'adolescente découvrit réellement ce qu'était une famille, parmi ces personnes qui prenaient soin d'elle et dont elle prenait soin à son tour. Elle apprit là-bas à se défendre et retrouva même des amis d'enfance dont elle n'avait plus eu de nouvelles depuis longtemps. Parmi ces personnes l'entourant, Jeanne se rapprocha plus de deux garçons. Le premier s'appellait Stanislas Leroy et le second Vincent Moire. Alors qu'elle était encore une adolescente, elle tomba rapidement sous le charme de Stanislas. Les deux jeunes gens âgés alors de quinze et dix-sept ans entretinrent une petite relation qui dura près d'un an. Ce fut la seule relation amoureuse de la jeune femme et elle continue d'avoir une réelle importance pour elle puisque c'est à ce jeune homme qu'elle a offert sa virginité. Malgré la séparation un an plus tard donc, ils restèrent amis et le sont encore maintenant, passant parfois par une relation un brin plus intime sans qu'il y ait de réels sentiments entre eux autre qu'une simple amitié et un plaisir charnel partagé. Quant à Vincent, lui et Jeanne se sont fixés comme règle absolue de ne jamais coucher ensemble. Il est son confident depuis toujours et c'est bien ainsi. Tous les trois plutôt casse-cous et intrépides, Jeanne et les deux jeunes hommes passèrent souvent de nombreuses heures en dehors de leur lieu de vie pour traîner dans les tavernes ou dans les rues où ils volaient pour s'amuser les passants. Rapidement, la jeune femme montra à tous qu'elle faisait preuve d'une réelle intelligence et était capable de préparer des plans assez complexes quand elle s'y mettait et avait un but en tête. Qui plus est, très sportive de par les nombreuses heures passées à courir dans les rues de la capitale, Jeanne se transforma rapidement en une sublime jeune femme qui faisait tourner beaucoup de têtes. Mais alors que quelques prétendants lui tournèrent autour, Jeanne refusa toutes les propositions, se jurant de ne jamais prendre époux. Elle voulait rester libre et ne se voyait ni en épouse, ni en mère. Elle n'a jamais été faite pour cette vie. Jeanne Deveraux enchaîna plusieurs petits boulots, cherchant à échapper à la vie de la Cour des Miracles, restant toutefois très attachée à ce qu'elle considérait comme un clan. Cette famille qui était la sienne. Alors qu'elle atteignit les trente ans, elle fit la connaissance de la famille Duncan. Ce couple de bourgeois d'un certain âge tout juste emménagés à Paris avaient besoin d'une domestique et Jeanne leur fit bonne impression. Elle fit son entrée chez eux le 14 mai 1661 et y resta depuis, devenant même une proche de ces personnes d'une gentillesse extrême et avec qui elle se sent bien. Mais Jeanne a beau avoir quitté la Cour des Miracles, elle n'oublie pas d'où elle vient, ni ses amis. Alors, dès qu'elle a du temps libre, elle leur rend visite et retourne même parfois dans les tavernes avec Stanislas et Vincent, continuant de voler quelques bourses par-ci par-là pour l'amusement.


Dernière édition par Jeanne Deveraux le Lun 30 Sep - 7:21, édité 14 fois
avatar
Invité
Invité


Sam 21 Sep - 11:13

Ôtez le masque !



Prénom (Pseudo) : Anaïs/Alyssa.B † Âge : 19 ans † Comment êtes-vous arrivé jusqu'ici ? Je suis Héloïse de Fontanges † comment trouvez-vous le forum ? :fanattitude:le meilleur de tous les temps † Le code du règlement : OK by MonsieurUn dernier mot ? Attention les gens, la schyzo est en chemin !

test rp, un minimum de 300 mots est demandé:
 


Dernière édition par Jeanne Deveraux le Ven 27 Sep - 20:07, édité 12 fois
avatar
Invité
Invité


Sam 21 Sep - 11:15

Re bienvenue parmi nous Anaïs! Hâte de lire la fiche de ton nouveau perso, et qui sait, peut-être que cette fois on pourra avoir des perso qui s'apprécient? câlin
avatar
Invité
Invité


Sam 21 Sep - 11:21

Merci ^^ Peut-être, oui Smile
avatar
Invité
Invité


Sam 21 Sep - 11:24

Ton ava n'est pas un peu jeune pour 40 ans?
avatar
Invité
Invité


Sam 21 Sep - 11:36

Kate Beckinsale a pile poil 40 ans Smile
avatar
Invité
Invité


Sam 21 Sep - 11:39

Elle fait bien jeune sur la photo ^^ Cool 
avatar
Invité
Invité


Sam 21 Sep - 12:05

J'approuve Athé xDDD elle fait carrément trop jeune x3
avatar

À s'habiller sans péril, on triomphe sans goût
À s'habiller sans péril, on triomphe sans goût
Titre/Métier : Fils de France, Frère unique du Roi, Duc d'Orléans
Billets envoyés : 4140
Situation : Marié à Henriette d'Angleterre

Voir le profil de l'utilisateur

Sam 21 Sep - 12:06

Re bienvenue ! amour 

4o ans... Oh la vieiiiiille !*fuit*
avatar
Il faut manger pour vivre
&Voler pour manger
Il faut manger pour vivre  &Voler pour manger
Titre/Métier : Voleuse de son état, arnaqueuse et menteuse à temps partiel.
Billets envoyés : 370
Situation : Célibataire.

Voir le profil de l'utilisateur

Sam 21 Sep - 12:37

JEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANNEUH !!

Re-bienvenue miss Wink
avatar
Invité
Invité


Sam 21 Sep - 13:13

Rho j'ai une actrice parfaite pour toi:
Lucy Lawless avec son image dans "Spartacus" Very Happy
Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité


Sam 21 Sep - 13:37

Merci tout le monde ^^
Laura > Tu vas voir, je vais t'apprendre à respecter les vieux bagarre 
Liam > câlin câlin câlin câlin
Athé > Merci mais finalement j'ai baissé l'âge à 35 et garde Kate parce que j'adore cette actrice qui colle bien au perso Smile
avatar
Invité
Invité


Sam 21 Sep - 13:43

C'est pas tant l'actrice, mais l'image de celle-ci que tu choisis, si l'actrice a 40 ans mais que tu prends une image d'elle à 25, ça le fait moyen ^^ Very Happy Ecris ta fiiiicheuuu Very Happy
avatar
Invité
Invité


Dim 22 Sep - 0:52

Re-bienvenue sur le forum ma chère Hélo ♥️

Tayaut
avatar
Invité
Invité


Jeu 26 Sep - 1:15

"Au temple de l'amour règne Aphrodite sur son trône d'étoiles"
avatar
Invité
Invité


Jeu 26 Sep - 8:09

Eh ben la fiche est complète Very Happy:cheers:Bravooo! Pour l'ortho, ça me parait nickel à part une ou 2 faute d'inattention, genre "elle prends" mais ça passe sinon.
A part dans le RP, je persiste à dire que d'écrire à la 1ere personne vous fait, à tous, faire la fatidique faute de laisser le S à la première personne au passé simple alors qu'y en a pas... Je sais pas pourquoi vous vous obstinez tous, je pense que c'est un complot... bagarre
avatar
Invité
Invité


Jeu 26 Sep - 10:25

On a décidé de te brûler les yeux, tu n'étais pas au courant ?
avatar
Invité
Invité


Jeu 26 Sep - 11:51

J'ai validé ton code amis je préfère attendre Liam pour valider ta fiche Wink

(zavez remarqué qu'en changeant juste une lettre Liam devient Miam ? )
avatar

À s'habiller sans péril, on triomphe sans goût
À s'habiller sans péril, on triomphe sans goût
Titre/Métier : Fils de France, Frère unique du Roi, Duc d'Orléans
Billets envoyés : 4140
Situation : Marié à Henriette d'Angleterre

Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 26 Sep - 12:12

Pauvre Liam
avatar
Invité
Invité


Jeu 26 Sep - 12:23

Oui j'avais remarqué Hélo, et pour la peine tu vas intégralement corriger ces fautes abjectes Razz

Ouiii Fifu et que Liam à l'envers ça fait Mail Very Happy
avatar
Invité
Invité


Jeu 26 Sep - 13:08

OMG nan j'avais pas capté xDD

 
avatar

À s'habiller sans péril, on triomphe sans goût
À s'habiller sans péril, on triomphe sans goût
Titre/Métier : Fils de France, Frère unique du Roi, Duc d'Orléans
Billets envoyés : 4140
Situation : Marié à Henriette d'Angleterre

Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 26 Sep - 13:27

Trop fort ce smiley éléphant rose Razz
Bah oui écris-lui un Liam, euuuh, un mail... Laughing :waaa: 
avatar
Invité
Invité


Jeu 26 Sep - 19:24

On me cherche ? xD

Alors, juste une question, la dague accrochée à sa cuisse, elle doit attendre qu'on relève sa jupe pour pouvoir l'attraper ? Pas forcément pratique enfin bon... A la cheville serait plus judicieux...

Et aussi, ton test-rp, j'aimerai bien que tu y joues Jeanne et pas que tu me donne un rp de Hélo, je connais ton niveau mais je veux voir comment tu joues ton personnage dans le cas où tu dois écrire plus d'un sms ;)A la limite, fait le premier poste de notre futur rp Wink

EDIT : Meuh !! Bande de vilain !! xD
avatar
Invité
Invité


Jeu 26 Sep - 19:33

Moi aussi je l'aime ce smiley :leche:

Mufufu j'aime bien comment Liam a mis du temps à comprendre xDDD
avatar

À s'habiller sans péril, on triomphe sans goût
À s'habiller sans péril, on triomphe sans goût
Titre/Métier : Fils de France, Frère unique du Roi, Duc d'Orléans
Billets envoyés : 4140
Situation : Marié à Henriette d'Angleterre

Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Jeanne Deveraux ♣ Les femmes ne sont pas que douceur et amour

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Jeanne Deveraux ♣ Les femmes ne sont pas que douceur et amour
» Les rêves des femmes ne sont jamais des rêves d'exil, mais d'intimité [PV Victoria]
» Pourquoi les femmes sont elles absentes à ce forum?
» Pourquoi les femmes sont elles plus attirantes que les hommes
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vexilla Regis :: Le grand divertissement :: Les Fiches de Présentation-