Partagez | 

 Juliette des Moneyroux (ft. Zoey Deutch) -


Dim 22 Sep - 0:31

(Juliette des Moneyroux)



Métier/Titre(s) : Mademoiselle des Moneyroux, de la Chassagne et des Prugnes (étant l'héritière directe de son père)
Âge : 19 ans
Origines : Françaises
Langue(s) parlée(s) et niveau de maîtrise : Bon latin
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Situation : Fiancée
Date de naissance : 20 mars 1646
Religion : Catholique
Groupe : Noblesse
Personnage ayant existé ? : Non
Avatar : Zoey Deutch


Eh bien? Qui êtes-vous?

Fille unique du seigneur des Moneyroux, Juliette était la nièce d'Antoinette Faure des Moneyroux, la mère de Gabriel Nicolas de la Reynie, et par conséquent, sa cousine. Malgré leur écart d'âge flagrant (elle en avait 19 et lui 41 !), les deux cousins étaient très liés. De plus, ils se considéraient comme frère et sœur. En effet, l'enfance de Juliette fut bercée entre sa ville natale, Guéret, et le château de ses cousins, le château de Traslage. Mais elle ne put les connaître plus longtemps, d'abord parce qu'ils étaient tous mariés, quittant alors le château familial, et parce qu'elle entra très tôt au couvent. Elle y passa la plus grande majorité de sa vie.

Juliette avait reçu une éducation comme les autres filles de la noblesse qui entraient au couvent. Elles apprenaient à lire et à écrire, le latin surtout, les bonnes manières, tout était entrepris pour qu’elles deviennent des femmes bien éduquées. Et de bonnes épouses également, elles devaient en effet respecter les demandes de leurs futurs époux sans rechigner, elles leur devaient obéissance tout court. Elles seraient soumises à leurs maris et Juliette ne broncha pas quand, au terme de son éducation, son cousin Gabriel, accompagné de quelques soldats, lui annonça qu'à sa sortie du couvent, elle fut promise à un homme de 23 ans son aîné, le comte de Chabannes.

Le jour tant attendu arriva et il était prévu ce jour même qu'on la présenta à son fiancé. À peine sortie du couvent qu'on l'emmena déjà chez lui en carrosse. Quelques dizaines de kilomètres séparaient la future comtesse de Chabannes de son époux. Soudain le carrosse fut pris en embuscade, non pas par de simples brigands des routes mais par des hommes bien plus expérimentés qu'eux. Ils semblaient viser Juliette. Oui elle était bien la cible de ces hommes, payés pour la kidnapper, elle, la cousine de sieur de la Reynie, favori pour le poste de lieutenant de police vacant. Heureusement que passait non loin de là une escorte de soldats. Alertés par les hennissements des chevaux, ces soldats étaient intervenus, faisant fuir une partie des hommes. Ceux qui étaient restés luttaient face à l'arrivée des soldats. Les épées s'entrechoquaient et les soldats remportèrent le match. Ce fut bref. Tous étaient presque morts, les quelques-uns qui avaient pu survivre et blessés étaient alors interrogés.

L'un d'entre eux, plus disposé à parler, avoua qu'ils avaient été payés par une source inconnue pour enlever Juliette. L'enquête, sollicitée par son cousin, n'avait rien donné. Depuis, on ignorait l'identité de celui (ou celle) qui avait orchestré l'enlèvement de Juliette. Le plan avait coulé grâce à cette escorte. Elle arriva donc saine et sauve chez son fiancé. Elle ne l'avait jamais vu et l'imaginait donc autrement, son cousin ne lui avait donné aucune piste. C'est alors qu'elle le découvrit pour la première fois et elle en fut ébranlée. Elle comprit pourquoi il n’était pas aussi populaire auprès des femmes. Gabriel, bien qu'il adorait sa cousine, la poussait à épouser ce comte afin que la famille en retirait un peu d’argent grâce au prix de la mariée, en échange d’une bonne dot. C'était comme ça, au moins il était certain de sauvegarder l'honneur de sa famille en mariant sa cousine Juliette à Guy de Chabannes.

Lui-même n'était pas un bel homme, ni laid non plus mais il déplut à Juliette dès le premier regard. L'âge était un frein certes mais c'était autre chose qui la rendait mal à l'aise. Elle eut la sensation qu'il cachait quelque chose d'obscur... Cet homme lui faisait peur tout simplement. Cette peur, elle s'amplifia lorsque quelqu'un de l'entourage du comte lui raconta que c’était quelqu’un d’assez violent et que sa première épouse aurait succombé à ses coups. Puisqu'elle avait subitement disparue quelques mois après son mariage avec le comte. On n'avait plus entendu parler d'elle depuis... Juliette frissonna, ce que la personne lui disait était vrai ou non ? En tout cas, elle était certaine d'une chose, elle ne l'aimait pas. Déjà, il ne lui inspirait pas confiance.

Un soir, Juliette et le comte furent conviés à une réception donnée par le roi, au château royal. Lorsqu'elle fut présentée à Sa Majesté, il était ébloui par sa beauté juvénile et félicita son fiancé de la chance qu'il avait. Le bal terminé, le comte fit le pas de trop. Il fit la réflexion à Juliette de ne plus approcher le roi, craignant que sa fiancée devienne un jour sa favorite. En effet, il avait remarqué qu'elle plaisait au roi et puis, le roi, il aimait bien être entouré de belles femmes qui n'étaient pas toutes ses maîtresses. Alors bon. Bref, après ladite leçon de morale, Juliette sortit au clair de lune dans le jardin. Elle pleura, assise près d'une fontaine, maudissant les sœurs du couvent. La vie était bien plus dure qu'il n'y paraissait, bien plus réelle que celle que les sœurs lui avaient enseigné.

Elle se retrouva face à un mousquetaire qui l'avait surpris dans ses pleurs. Un visage familier. Oui, elle l'avait déjà vu plus d'une fois. Au couvent, lors de l'embuscade, au bal et maintenant ici. Elle reconsidéra le soldat, qui était-il et pourquoi était-il partout ? Juliette, elle, croyait au destin. Elle se souvint que quand elle était petite, sa cousine Gilonne disait que l'amour était éternel et toujours à proximité. Or il était toujours là lui. Et puis, elle ne niait pas une attirance pour lui. Elle commença à développer une émotion jamais ressentie auparavant avec lui, un sentiment que les sœurs ne lui avaient jamais expliqué !

De retour dans sa chambre, elle retrouva son fiancé de mauvaise humeur. Il lui reprocha d'être sortie sans qu'il en fût informé. Il la dégoûtait, alors elle avait envie d'être honnête avec lui mais de peur de le blesser, elle lui dit qu'elle avait le droit de faire ce qu'elle voulait tant qu'elle n'était pas mariée. Furieux, il lui avait asséné une gifle. Ainsi la personne avait raison, il était violent avec elle. Jusqu'où irait-t-il ? Très loin, en effet il n'avait pas fini avec elle. Il la tint fermement et la roua de coups, allant même jusqu'à la violer. Cette fois-ci, la rupture était définitive. Juliette eut bien l'intention de ne jamais se marier avec cet homme-là, le comte qui d'ailleurs était en train de la violenter. Il lui faisait extrêmement mal mais elle put supporter la douleur en ne pensant qu’au mousquetaire rencontré plus tôt. Oui elle était tombée amoureuse de lui. Elle savait maintenant ce que le mot "amour" voulait dire.

Ah... Et qui vous recommande ? :
 


Dernière édition par Achille de Montaron le Sam 29 Mar - 18:31, édité 5 fois
avatar
Invité
Invité


Mar 8 Oct - 2:01

Bon et bien pas d'objection du coup, cette demoiselle m'a l'air fort sympathique à jouer :lovely:Tu peux recenser l'avatar Wink

Veneeeez la joueeeer
avatar

À s'habiller sans péril, on triomphe sans goût
À s'habiller sans péril, on triomphe sans goût
Titre/Métier : Fils de France, Frère unique du Roi, Duc d'Orléans
Billets envoyés : 4140
Situation : Marié à Henriette d'Angleterre

Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 17 Oct - 13:19

Merci Monsieur sauvage

Bonjour (ou bonsoir) futur membre ♥ Merci à toi d'avoir pris le temps de lire mon scénario (je te remercierai encore plus si tu craques dessus). S’il t'intéresse, il y a sans doute quelques petites choses que tu aimerais savoir :

Alors, tout d'abord, je veux bien entendu quelqu'un d'actif, et qui prendra le rôle parce qu'il aura apprécié le personnage, le lien, et non pas uniquement l'avatar. Bon, c'est effectivement la base de tout scénario, alors je ne fais que répéter ce que vous savez déjà ^^

En ce qui concerne l’avatar, il est négociable, même si je trouve que Zoey colle plutôt bien à l’image que je me suis fait de Juliette. Je n’aime pas bloquer les gens et nous n’avons pas tous les mêmes goûts, donc je suis entièrement ouvert à toutes tes propositions si vraiment l’avatar ne te convient pas. On pourra s’arranger ensemble et il est bien entendu que je suis autorisé à donner mon avis, c’est mon scénario tout de même. Mais ne t’inquiète pas, je ne mords pas Razz

Ensuite, concernant le prénom & patronyme, là-dessus je serai chiant à coup sûr, ils ne sont pas négociables. Je tiens absolument à ce qu’elle ait un lien avec Gabriel qui est finalement son cousin et il est impossible de séparer son nom puisque d’après les recherches effectuées sur sa famille, les Moneyroux ont un lien familial avec Gabriel comme je l’ai expliqué plus haut sur la fiche donc j’ai attribué ce nom à Juliette. Et puis, pour le prénom Juliette, comme je l'aimais bien, eh bah je l'ai pris pour mon scénario

Pour l’activité, je ne demande pas un(e) féru(e) de réponses rapides comme Athé (la Montespan ^^). Même moi, je n’en suis pas capable... Non, j’aimerais juste quelqu’un qui puisse me donner des signes de vie, je peux comprendre que tu mets du temps à répondre aux RP, on a tous une vie à côté et on est là pour s'amuser après tout ♥

Voilà, je pense avoir tout dit, sache que si tu prends mon scénario, je te serai très reconnaissant (un somptueux temple en fraise tagada, ça te dirai ? ou alors un petit strip so SEX d’Achille ) et si vous avez la moindre question concernant le scénario, n'hésitez pas ma boîte à MP est grande ouverte. nétoiles
avatar
Invité
Invité



Contenu sponsorisé

Juliette des Moneyroux (ft. Zoey Deutch) -

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) ZOEY DEUTCH - Toi et moi c'est pas qu'une question de cul !
» S. ISMAHEN CAVALETTI ►zoey deutch.
» F - Zoey Deutch (non négociable) - Fille d'une de ses aventures - LIBRE
» BONNIE J. RIVERS-JONES ► Zoey Deutch
» nina ft zoella ∞ je vais devoir te protéger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vexilla Regis :: Le grand divertissement :: anciens admins :: persos predefinis-