Partagez | 

 Guide du bon Personnage


Ven 23 Mai - 19:35


Ou de l’art et la manière de créer un personnage viable.


Afin d’endiguer les tentatives de prise de pouvoir par des personnages extraordinairement détestables, voilà une liste de ce qu'il faut éviter, sous peine de s'attirer la colère divine fourche. Si vous suivez les conseils de ce post, il m'est avis que vous n'aurez pas de déception face à un refus des admin  léchouille
Vous avez à votre disposition des post sur l'époque pour vous aider et vous guider. Sans parler des connaissances des membres et du staff ! La liste qui suit est une suite de "non-attente" on pourrait dire, de ces choses qui a au bout de deux ans d'existence nous ont fait tiquer et que nous avons répertorié pour que l'inscription se fasse au mieux. Si votre personnage présente l'une ou l'autre de ces choses citées, attendez vous à ce qu'un membre du staff vous le fasse remarquer  balon
Les choses étant dites : Sparti !  :yeaah: 

La perfection n’est pas de ce monde
Et c’est tant mieux.

  • Par conséquent, votre personnage peut, DOIT, avoir des défauts, qu’ils soient physiques ou mentaux. Parler 12 langues, maîtriser parfaitement la danse, être une épistolière aussi accomplie que Madame de Sévigné, avoir une culture à faire pâlir de jalousie Mademoiselle de Scudéry, organiser des fêtes plus géniales que celles de Saint-Aignan et surtout être d’une beauté telle qu’on mettrait à vos pieds des royaumes : NON.
    Pour la simple et bonne raison que les personnages bourrés de qualités sont aussi détestables qu’exagérés : bannissez-les tout de suite de votre imaginaire. Pour ce qui est des défauts physiques, épargnez-nous les taches de naissance ou les cicatrices. Un visage trop rond peut être charmant, un nez trop long peut être dissimulé en détournant l'attention sur de belles lèvres etc... C'est l'ensemble qui importe et non pas le détail.

    Exemple de ce qu'il ne faut pas faire : Elle est très belle, et fine. Sa poitrine est généreuse, ce qui est d'ailleurs un atout pour elle. Ses cheveux sont bruns, bouclés et assez long. Ils sont également fins, bien soignés, toujours très bien coiffés, et brillants. Ses yeux sont brillants, en amande, et bleus, les cils sont courts. Son regard est envoûtant et charmeur. Des yeux magnifiques en somme. Elle a des lèvres assez fines, ainsi que son nez. Son visage est ovale, et lisse.
    Résultat :  :gourdin:

    Exemple de ce qu'il est bon de faire : Elle tentait de dissimuler des doigts un peu courts sous des montagnes de bagues. La couleur bleu clair de ses yeux mettait pourtant en avant un visage avenant bien que rond. Son sourire rouge rehaussait davantage ce regard espiègle qui était entouré par des cheveux bruns dont elle essayait de prendre le plus grand soin. Sa taille serrée dans un corset en devenait fine et agréable aux regards qu'elle ne manquait pas de remarquer nombreux sans savoir s'ils étaient pour sa parure ou pour son décolleté.
    Résultat  Ducky chéri 

  • Par ailleurs, évitez les défauts « classe », du genre une froideur ténébreuse, qui sont en réalité d’affreux clichés rpgiques. Les personnages trop hautains, asociaux, qui valent tellement mieux que cette masse humaine qu’ils rejettent, qui bien sûr refusent de se conformer à cette étiquette de cour qui restreint leur liberté, qui osent critiquer le roi car « eh oui, je suis trop un rebelle », et qui parce qu’ils sont trop supérieurs/incompris/torturés refusent toute forme d’amitié sont donc à oublier.

    Exemple de ce qu'il ne faut pas faire: Elle est d’apparence froide et hautaine mais la Dame tire bien les ficelles de son jeu bien qu’elle possède un cœur énorme. Contrairement aux autres femmes de son époque elle ne reste pas dans l’ombre de son mari ; elle se défend et s’impose ce qui lui vaut d’être haïe par certains et admirée et désirée par d’autres.
    Résultat :  :homerun:

    Exemple de ce qu'il est bon de faire : Son mépris pour les autres donnait l'impression qu'elle se pensait mieux que n'importe qui d'autre. Pourtant elle dissimulait derrière celui-ci une faiblesse de cœur et une paresse d'esprit qui la mettait le plus souvent dans l'embarras. Contre cela elle avait donc en retour le sourire facile et charmant pour apaiser les cœurs vexés et une amabilité qui la mettait au-dessus des autres, alors qu'une simple parole aurait suffit à la mettre à leur merci.
    Résultat :  :lovehere: 

  • En résumé, nous vous demandons de ne pas jouer une version parfaite de votre moi imaginaire. Il n'y a aucun intérêt pour les autres joueurs de partager un rp avec un personnage parfait souvent cliché. Il faut mettre en avance la cohérence de votre personnage. Les Mary-Sue seront difficilement acceptées : parents tous morts, orpheline innocente qui n'a qu'un seul rêve devenir chanteuse, chose pour laquelle elle a un don extraordinaire, aimée de tous et supportée par ses amis elle va devenir la plus grande chanteuse lyrique grâce à la sympathie qu'elle s'attire et son innocence qui l'emporte contre tous, même les plus grands meuchants.
    Résultat :    

Il est possible de créer des personnages avec des caractéristiques sus-nommées, nous vous prévenons simplement que vous vous aventurez sur un terrain dangereux qu'il faut savoir jauger et trouver le bon équilibre.


Nous sommes au XVIIe siècle
Tout et n’importe qui n’est pas jouable.

  • Il est par exemple assez improbable concernant la noblesse de n'être pas marié passé 25 ans. Et « Marie-Charlotte de Latourquipenche était une jeune femme très en avance sur son temps, qui refusait les dictats imposés à son sexe » n’est PAS une justification valable concernant son célibat. Il y a une forte différence entre les familles nobles/royales et le reste de la population. Les autres se mariaient en moyenne vers 25 ans. Un(e) fille/fils de Duc vraisemblablement sera déjà marié(e) depuis longtemps à 25 ans contrairement à un(e) roturier/ère. N’oubliez pas aussi que toutes les unions, même arrangées, n’étaient pas totalement malheureuses. Il est tout à fait possible que votre personnage s’accommode de son conjoint, qu'il soit veuf et sur le point de se marier de nouveau (la chose étant très fréquente à l'époque). Il est possible d'espérer le grand amour, mais dire que votre personnage refuse de se marier par arrangement et que ses parents laissent faire est une autre histoire. La pratique est décriée (comme on le voit souvent dans les comédies) mais elle n'en est pas moins appliquée avec ou sans le consentement des principaux concernés.

  • Votre personnage peut donc être marié très jeune s'il fait partie de la noblesse. Globalement tout allait plus vite qu'à notre époque. Les mousquetaires par exemple pouvaient avoir 15, 16 ans par exemple. Un Duc pouvait avoir 14 ans voire moins si son père mourrait avant. Une femme pouvait être mariée dès 14 ans. Ne prenez pas le pied inverse de faire de votre personnage un génie, simplement l'apprentissage à l'époque commençait très jeune dès l'âge de 12 ans pour certains métiers et plus tôt encore si vos parents étaient déjà dans le coup.

  • Pour les mariages multi-ethniques, prenez en compte qu'il est interdit en France pour un catholique de se convertir à une autre religion et qu'il est interdit à un non catholique de se marier avec un catholique sans se convertir. Aussi un(e) protestant(e) (ce qui se faisait régulièrement), au vu des similitudes de religions se convertira plus aisément qu'un(e) musulman(e). Chacun considérant que leur religion est la meilleure, que l'autre n'est qu'un hérétique qui mérite les pires souffrances.

  • Pour ce qui est des relations entre homme et femme, s'il est bien vu pour un homme d'avoir moult maîtresses, ce n'est pas le cas de la femme qui dans la plupart des cas devient une moins que rien à l'esprit des autres. Plus vous montez dans la société plus ce poids sera sur vos épaules quant à la légitimité de vos enfants. Gardez à l'esprit qu'à l'époque on est rien sans sa réputation, jouez de vos amants mais prenez garde à ce qu'ils ne soient pas trop indiscret, à ce que vous ne soyez pas trop entreprenante, qu'enfin la faute ne tombe jamais sur vous.

  • Si vous daignez jouer un personnage venu du peuple, par pitié ne lui donnez pas toutes les caractéristiques d'un noble. Le coup de la domestique aussi belle qu'une dame, aussi cultivée et bien éduquée est très très peu probable. Les femmes connaissant l'escrime sont aussi des cas à part et très rares. En somme à moins de très bien connaître notre époque et de justifier ça autrement que par un : "son père voulait lui donner la meilleure éducation possible et se saigna aux quatre veines pour cela" il vous est fortement conseillé de ne pas prendre le risque de mélanger le monde de la noblesse et le monde de la roture dans votre personnage, ou alors de demander conseil à un membre du staff avant cela.

  • Point important, si vous décidez d’incarner un membre de la noblesse française, lui ou au moins sa famille devra avoir pris part à la Fronde, il y a forcément eut une prise de partie (qui a pu changer au cours du temps c'est arrivé plusieurs fois) pour ou contre le Roi.

  • Accessoirement, noble ne signifie pas nécessairement riche et même pas forcément lettré dans le cas des familles les plus pauvres.

  • Également, on ne se trouve pas encore à l’époque de la mondialisation. Des étrangers européens, oui ; des personnages venus de l’autre bout de monde, c’est plus difficile. D’autant plus concernant la noblesse -toujours elle-. Ne serait-ce que car les relations diplomatiques de la France se limitaient –sauf quelques exceptions- à l’Europe. Donc si vous voulez jouer une princesse chinoise ou autre japonaise : passez votre chemin. Et NON, le fait d’être une ambassadrice espionne à la solde de la dynastie Qing ne justifie pas la présence de votre personnage à la cour du roi soleil. Tout comme NON, on ne vient pas en France afin de fuir ses obligations et de vivre librement sa vie (le pays des droits de l’Homme, on n’y est pas encore !). Il n’est pas contre pas impossible de créer un « explorateur », un commerçant, du moment que l’histoire est cohérente.


Les personnages historiques, très bien
Les respecter aussi.

  • Vous souhaitez incarner un personnage historique ? Excellent. Si bien évidemment vous n’êtes pas biographe et qu’on attend de vous de la subjectivité et que vous vous l’appropriez, n’oubliez cependant pas de vous renseigner. Sans avoir multiplié les lectures, une recherche un minimum approfondie sera plus qu’appréciée. Les sources historiques manquant parfois sur le net, ou les histoires pouvant être difficiles à comprendre clairement, n’hésitez pas à vous tourner vers un membre du staff ou les membres qui seront bien évidemment ravis de vous aider dans vos recherches.


A présent, si vous avez lu et surtout compris cette petite liste, vous avez toutes les raisons du monde de créer un personnage tout à fait acceptable, intégrable, et qu’on aime déjà  
Le staff est TOUJOURS a votre disposition pour répondre à vos questions, vos hésitations, essayer de donner corps à vos envies et aux idées qui peuvent germer dans votre esprit. Vive la cohérence, à bas les clichés :leche: 
En vous souhaitant un bon courage pour l'élaboration de votre personnage qui maintenant sera parfait  back hug


ஒ Compte de Gestion ஒ Merci de ne pas envoyer de Messages Privés
Billets envoyés : 255

Voir le profil de l'utilisateur

Guide du bon Personnage

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Guide] Vêtements du personnage féminin de Pokémon X/Y
» [Guide] Le charpentier
» [Guide]Du niv.0 au niv.2
» Les Ombres d'Esteren
» Formulaire de création de Personnage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vexilla Regis :: L'art de la révérence :: Les Fiches de Présentation-