Partagez | 

 Albert .


Sam 12 Juil - 21:34

Albert Albray



Métier : Domestique dans la maison du duc d'Orléans
Âge : Quarante cinq ans
Origines : Français
Langue(s) parlée(s) et niveau de maîtrise : Petit espagnol et allemand médiocre
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Situation: Marié et père de quatre enfants
Date de naissance : 7 Décembre.
Religion: Protestant
Groupe : Domestique
Personnage ayant existé?: Non
Avatar : Mads Mikkelsen


Le Miroir ...

Ce n’est qu’une silhouette qui se découpe, au loin, avance à une allure raisonnable. Il n’est pas de ceux ayant le pas lent, il avance, tête haute malgré la nature faible de son rang. C’est la carrure d’un homme qui à connu l’extérieur, pas les palais, ni les belles résidences. Lui, il a les mains plongées dans la terre depuis l’enfance. Mains usées mais non moins décharnées, elles sont le symbole d’une vie trépidante. Une coupure à l’intérieur de la paume droite, blessure guerrière. Le vent de la mer s’est chargé de lui tailler un visage anguleux, loin de la splendeur gracile de son père mais c’est bien suffisant. La beauté envoutante de sa mère s’est logée dans son regard, deux ambres furieuses où voguent les tourments de sa vie. Des yeux qui expriment clairement ses intentions, un regard vif, jamais soumis. Le visage des lassitudes, des merveilles, de la déception. On voudrait qu’il laisse paraitre ses émotions, tout est est retenu derrière un sourire de façade qui se loge docilement sur ses lèvres. Le corps du marin ne disparait pas. Des années à naviguer lui ont donné cette carrure, ces larges épaules qu’il maintient droites. Mais la mer lui a apporté de mauvais souvenirs. Les blessures sont une carte. Des points distincts sur l’épiderme. Il garde les cicatrices de rixes, et combats contre la mer déchainée. La puissance se dégage, enveloppe l’ennemi, comme une alerte. L’homme aux multiples vies, le mystère. Statue de marbre non achevée mais pourtant imposant, dominant. Une beauté non commune, de ceux qui ont vu trop de choses.

... n'est pas le reflet de l'âme

Son regard darde la pièce, violente les visages. Il est cet homme silencieux qui observe les autres, ne place jamais une parole au dessus d’une autre - de toute façon, il n’en a pas le droit. Mais il est de ceux dont les paroles sont rares et précieuses. Il ne gaspille pas son temps avec les futilités. C’est une mesure, du temps qu’il compte et distille sagement. Avare de mots avec le monde, il l’est moins avec son entourage, ces gens pour qui il abandonne le mystère. La femme aimée obtient ses belles paroles, ses gestes tendres. C’est un autre homme lorsqu’il se retrouve avec elle - aimant, impatient, charmant. Mais lorsqu’il revient à son poste, ce rôle de domestique, alors Albert emprunte le visage qu’on attend de lui, cette soumission, ces regards baissés, pour autant, les courbettes transpirent la haine que ce monde lui inspire. C’est une jalousie à l’égard du monde doré, comme toute personne de sa condition. Il voudrait pouvoir atteindre le rang supérieur mais reste cantonné à son maigre statut. De l’envie, et aujourd’hui de la cupidité. Les années passées dans un monastère lui ont appris la patience, et surtout la rigueur. Il n’est pas homme à bâcler son travail, il prend le temps nécessaire et atteint la perfection dans tout ce qu’il fait. La médiocrité est pour les autres. Son intelligence est rare, vive. Il n’a pas l’âme du petit paysan ou du simple matelot. C’est un esprit avide de connaissances, curieux de tout. Il ne délaisse aucune information, tente de comprendre, pourtant, un élément lui fait défaut, la connaissance des langues. Barbarie inutile. Il passe des nuits à contempler les étoiles, à redessiner les constellations. Sa patience lui permet cela. Homme charmant d’apparence, il n’en reste pas moins dangereux. La violence ne lui est pas étrangère. Les années passées en mer ont affuté son caractère, son gout prononcé pour les rixes. Déjà enfant, il était le premier à se jeter au centre d’une guerre. Aujourd’hui beaucoup plus calme, il n’en reste pas moins dangereux car imprévisible. Le calme apparent avant la tempête s’applique à son caractère.


Dernière édition par Albert Albray le Sam 12 Juil - 23:58, édité 4 fois
avatar
Invité
Invité


Sam 12 Juil - 21:34

On naît tous un jour ...



   


La pluie s’abat, éclabousse la terre. C’est un orage d’été comme il les apprécie. De ce ciel qui se pare de sombres nuages, du vent qui fait danser les arbres. L’ainé de la fratrie observe le déchainement depuis le perron de la maison. Frères et soeurs sont à l’intérieur de la maison. Seule la petite Mirabelle ose s’avancer au dehors mais elle reste dans le dos de son frère, une peluche tenue dans sa main droite en guise de protection. « Tu n’as aucune raison d’avoir peur » Il n’est pas certain de ce qu’il avance. Le père n’est pas là, parti en ville pour régler quelques affaires et surtout acheter un cheval. La mère est chez sa soeur, partie rendre une dernière visite avant la mort de celle-ci, une fâcheuse maladie. Un éclair frappe le pommier qui s’embrase immédiatement sous le regard ahuri de toute la petite troupe. « Aly, Aly! Il faut sauver l’arbre. » Effectivement, il faudrait, mais à neuf ans, il est impuissant devant les éléments, et certainement trop fasciné par le spectacle pour envisager d’aller remplir un sceau d’eau. Le père revient une heure plus tard. Sa colère se tourne vers Albert qui reçoit les coups. La violence n’est pas habituelle. C’est la première fois. Et l’enfant comprend la colère de son père - c’est une perte, un explication à fournir au seigneur de leurs terres. Il ferme les yeux. La douleur s'estompe.

Etant l’ainé, il a le privilège d’avoir un lit pour lui, ou un semblant. Mais la cadette vient toujours se glisser sous les draps, elle s’enroule méticuleusement autour du frère, comme si il pouvait la protéger de quelques cauchemars. Un baiser sur le front. De ses cinq frères et soeurs, Mirabelle est celle avec qui il joue le plus. C’est une enfant fragile que la maladie emporte. Albert ne supporte pas la perte, c’est la première qu’il connait, une mise à l’épreuve devant la mort. Il sait que la mort atteint chaque homme, mais sa soeur était trop jeune. Cinq ans ! Il passe des journées entières dans la foret, loin du père, des autres. C’est la première fois qu’il ressent la douleur, celle qui lui tord le coeur.

Le père meurt quelques années plus tard. Albert à treize ans, plus un enfant, mais pas encore un adulte. On ne sait pas à cet âge là. Il refuse de quitter la maison de son enfance mais sa mère l’y oblige. L’idée d’abandonner sa famille l’effraie. Et si d’autres paysans cherchaient à se venger ? Son frère Antoine n’a que neuf ans, c’est un enfant incapable de tenir correctement un couteau au cas où il devrait se défendre. Pourtant, les paroles sont indiscutables. Albert est envoyé à 300 kilomètres de chez lui, dans ce monastère pour lequel il n’a que mépris. Lui n’est pas habitué aux règles, à cette discipline quasi militaire et pourtant, au bout de quelques mois, il abandonne tout signe de rébellion. Ce qu’il apprend le passionne. Lire n’est pas une difficulté, sa mère lui a appris quelques rudiments, c’est écrire qui lui demande plus de travail. Former correctement les lettres, écrire droit, c’est un travail qui lui demande patience. Ces années forgent son caractère d’homme silencieux. Albert se passionne pour l’astronomie. La théologie est une science qui l’intéresse tout autant mais son esprit se montre trop scientifique pour assimiler toutes les paroles. La religion l’intéresse parce qu’il suffirait d’un rien pour détruire toutes les théories mais ce n’est pas pour autant qu’il refuse de croire en dieu - les études créent le doute dans son esprit sans qu’il ne renonce à y croire fermement. Dix sept ans est l’année de la libération. Il court rejoindre le port le plus proche, s’engage auprès d’un capitaine. C’est le nom du bateau qui l’attire dangereusement : Astrolabe. Il y voit un signe de sa passion pour les étoiles. Celui qui n’est qu’un simple larbin gravit quelques échelons au sein de la hiérarchie du navire.  Il devient un négociant pour le trafic d’esclaves. Si l’idée de transporter des hommes le répugne pendant un temps, l’argent qu’il gagne lui fait oublier toute notion de conscience. I want to travel the world, and see places you only read about. Albert vogue à travers le monde. Il voit ces contrées qu’on ne cite que dans les grands ouvrages, ces terres oubliées. Des femmes parcourent sa vie, mais c’est Hjördis qui parvient à conquérir le marin. Suédoise. Pâleur des terres glaciales. Femme engagée sur le navire dont il est le sous-commandant, femme qui se fait passer pour un homme. Il découvre la supercherie mais décide de la garder à bord. Une histoire de quelques années.

Maman est morte. Les mots résonnent dans son esprit. Maman est morte en donnant naissance à Aurore. Le jeune homme est contraint de quitter sa vie, contraint d’abandonner le navire, contraint de délaisser ce qui lui plaisait. Il retourne sur les terres de son enfance et prend soin de la petite dernière qu’il protège comme sa fille. Les frères sont envoyés au monastère et les soeurs se retrouvent au couvent. Il n’a pas de quoi garder leur maison, il ne peut pas s’occuper d’eux. C’est donc le seul moyen qu’il ait trouvé. Les abandonner tout en leur promettant qu’ils se reverront. La petite Aurore s’accroche désespérément à lui mais il doit la confier à une nourrice, ne sachant pas comment il doit s’occuper d’une enfant si jeune. Et bientôt elle rejoint le couvent, comme ses autres soeurs. Albert leur rend visite le plus souvent possible mais le voyage est long et il retourne travailler sur les terres d’un tyran. C’est un garde-chasse. Un travail de quelques années. Lorsque Aurore atteint l’âge de dix ans, il l’emmène avec lui à Paris, n’en pouvant plus de cette vie. Ce qu’il a connu sur les mers lui manque. Il a besoin de cette liberté mais il sait qu’il ne pourra plus jamais se l’offrir. Enchainé. Albray trouve un travail de domestique dans la maison du Prince Philippe. Domestique est un métier écoeurant, rempli de mensonges, d’hypocrisie dont il n’est pas coutumier. Albert doit apprendre à mentir, à jouer le jeu des faux semblants.

C’est une fille comme les autres, de celles avec qui il est agréable de passer quelques heures. Pourtant, elle a ce regard, un quelque chose de singulier qui le charme. C’est une mésentente. Elle n’est pas ce qu’il pense. Fille de petite vertu. Il s’excuse poliment mais ne s’éloigne pas pour autant. Albert n’est pas un homme qui abandonne devant la difficulté. C’est elle qu’il désire. Une auberge accueille leur passion, ébranlement des corps. On ne parle pas d’amour. Quelques mois. Et voila qu’elle lui annonce le pire : enceinte. L’épouser n’est qu’un acte de politesse. Pourtant, les sentiments viennent, grandissent. Il se surprend à aimer leur première fille, puis les trois autres enfants. Albert se montre protecteur avec les enfants, au contraire de sa belle Alix qui semble en être écoeurée. Qu’importe le comportement de l’épouse, il l’aime, atrocement, maladivement. Sept années de mariage. Le bonheur n’est pas constant. Lui réclame une fidélité qu’elle ne lui accorde pas. Il sait, voit les regards des autres hommes. « Combien Alix ? Combien d’hommes ? » Elle lui retourne la question, un sourire mesquin au bord des lèvres. C’est différent. D’autres femmes entre ses bras, mais ce n’est que de la vengeance, dans l’espoir de la rendre jalouse, qu’elle lui revienne. Et ça s’étiole dangereusement.


Dernière édition par Albert Albray le Sam 12 Juil - 23:18, édité 7 fois
avatar
Invité
Invité


Sam 12 Juil - 21:34

Ôtez le masque !



Prénom (Pseudo) : SEAWOLF † Âge : 22 † Comment êtes-vous arrivé jusqu'ici ? Google † comment trouvez-vous le forum ?  nétoiles  † Le code du règlement : OK by MaddyUne citation/ phrase à mettre sous le vava (qu'on mette avec l'image de votre groupe Very Happy) ici † Un dernier mot ? ici

test rp, un minimum de 300 mots est demandé:
 


Dernière édition par Albert Albray le Sam 12 Juil - 23:59, édité 3 fois
avatar
Invité
Invité


Sam 12 Juil - 21:42

La bienvenue !!!!!!!!!

Amuses toi sur le forum ^^

_________________________
Le sage guérit de l'ambition par l'ambition même.
That door should be half its height so that people can only approach me in my office on their goddamn, motherfucking knees
avatar
Dura Lex, Sed Lex
Dura Lex, Sed Lex
Billets envoyés : 184
Situation : célibataire par intermittence

Voir le profil de l'utilisateur

Sam 12 Juil - 21:46

Bienvenue! J'espère que tu sauras calmer ton épouse Wink Smile
avatar
Ex Scientia Tridens
Ex Scientia Tridens
Titre/Métier : Duc de Vivonne, Premier Gentilhomme
Billets envoyés : 787
Situation : Marié à Antoinette, 5 enfants légitimes

Voir le profil de l'utilisateur

Sam 12 Juil - 22:08

Bienvenue sur Vexilla Regis !

Je vois que la famille Albray s'agrandit :3 c'est bien ^^

Si tu as la moindre questions n'hésite pas à demander Wink

Bonne chance pour ta fiche !
avatar
Invité
Invité


Sam 12 Juil - 23:06

Merci pour cet accueil  fan attitude 
avatar
Invité
Invité


Dim 13 Juil - 3:42

[Insérer ici quelques copieuses lignes de fangirling sur Mikkelsen]

  

/paquebot.

Bienvenue ! J'espère que tu te plairas parmi nous Very Happy
Et je trouve que tu écris vraiment bien. C'est fluide, c'est beau, tout ce que le peuple demande nétoiles

_________________________

QUELQUE CHOSE APPROCHANT COMME UNE TRAGÉDIE† Un spectacle ; en un mot, quatre mains de papier. J’attendrai là-dessus que le diable m’éveille.  (c) P!A
avatar
Comédienne aux 1001 masques.Comédienne aux 1001 masques.
Titre/Métier : Comédienne
Billets envoyés : 1036
Situation : Officiellement célibataire, officieusement passe un peu trop de temps chez Gabriel de La Reynie
Crédits : AvengedInChain / P!A

Voir le profil de l'utilisateur

Dim 13 Juil - 10:13

TU ES VALIDÉ

Ta fiche est tellement parfaite que je n'ai pas le cœur d'attendre plus longtemps pour te valider !
Pour ton rang, j'ai mis Homme mystère mais si tu veux changer n'hésites pas à me le dire Wink

A FAIRE IMPÉRATIVEMENT : Recenser ton avatar pour éviter l'invasion des clones - Fiche de Rp pour commencer à jouer - Fiche de lien pour se lier avec les autres membres - Prendre connaissance du système de dès pour maîtriser la fortune autant que faire se peut.
Les liens qui peuvent servir :
Une petite faveur? maison, rang ou charge? - Les connaissances pour mieux savoir et ne pas être pris au dépourvu Explication du système de points : Gagnez et dépensez !

Bon jeu sur Vexilla Regis!

avatar
Invité
Invité


Dim 13 Juil - 10:30

Juste un mot : ÔoWAAAAAAAHW ! (bon d'accord, ce n'est pas vraiment un mot mais bon...)  yeah. Ta fiche est magnifique, super bien écrite. J'ai vue la vie d'Albert défiler sous mes yeux, littéralement.   

Je pense que tu as terminé, ou presque ?

Quoi qu'il en soit, bienvenue à vous Monsieur Albray !
avatar
~•Ventis •Immota Superbit•~
~•Ventis •Immota• Superbit•~
Titre/Métier : Marquise de Thianges, comtesse de Chalancey
Billets envoyés : 404
Situation : Mariée, mère de trois filles et d'un petit garçon...

Voir le profil de l'utilisateur

Dim 13 Juil - 11:01

Merci pour cette validation incroyablement rapide !
Je n'ai même pas eu le temps de dire que ma fiche était terminée  What a Face .


Madeleine . Ahah, je comprends, Mads est juste  fan attitude nétoiles :aaah: . Mais ton choix d'avatar! Kidman ♥
Et merci pour le compliment !

Gabrielle . Que de compliments, merci à toi ♥
avatar
Invité
Invité


Dim 13 Juil - 11:17

Pas de soucis ce fut un plaisir. !

Pour le rang n'hésites pas à me le dire si tu veux changer hein Wink
avatar
Invité
Invité


Lun 14 Juil - 1:52

MOOOON VIEIIIIIL AMAAAAAANT  

Bienvenue & bon jeu

sorry pour le retard de réponse je suis en vacances, vous me comprenez ? /sbaff
avatar
Invité
Invité


Lun 14 Juil - 20:28

Tudieu. Mon homme  nétoiles . Tu es tellement beau, tellement parfait & tellement à moi  :geuu: Bienvenue sur Vex' & merci 1 milliard de fois d'avoir choisi d'incarner Albert  :aaah: 
Ta fiche est parfaite & j'ai hâte qu'avec Aurore, nous nous lancions dans de grands rps !   (pardon pour le bienvenue en retard, je bosse & n'ai que rarement accès à internet en ce moment ! )

tu as illuminé ma journée  
avatar
Invité
Invité


Mar 15 Juil - 12:13

Awwww ! Quelle fiche bien écrite !
Tu sembles t'être approprié Albert aisément !

Bienvenue parmi nous ! J'ai hâte que nous Rpions - Aurore admire trop son frangin, elle sait qu'elle lui doit tout !
Bref,  fan attitude bave Kyaa hop hop nétoiles manitou 

épuimadskoilmektrobotrosexiétroklasskoi.
avatar
Invité
Invité


Mar 15 Juil - 16:43

Bienvenue !
Hâte de voir un tel personnage en jeu ! Very Happy
avatar
Invité
Invité


Mar 15 Juil - 18:10

ELISE. Si j'ai une idée lumineuse pour le rang, je viendrais te demander ça   

CATHERINE. Je refuse le terme ''vieux'', ça devrait toujours d'être d'actualité cette relation (comment ça je cherche des amantes pour égaler le tableau de chasse de ma femme, du tout...  What a Face )

ALIX.  fan attitude nétoiles :aaah: . Contente que la fiche te plaise. Parce que j'avais atrocement peur de ne pas être à la hauteur du personnage.

AURORE. Ma petite soeur   (mais oué, Mads il est trop beau c'est pas humain)

PHILIPPE. Merci  nétoiles
avatar
Invité
Invité


Jeu 21 Aoû - 1:54

Trouzemille ans plus tard me voilàààà !!

Bébert est dans la place

Une très chouette fiche ! Tu as super bien saisi le perso et je peux imaginer que Alix et Aurore doivent être comblées d'avoir un tel homme avec elles !
Il va nous falloir développer un lien puisque tu es ma propriété fais partie de ma maisonnée (AHAHAH ET OUAIS MADS IL EST A MOA !   )

Bienvenue encore une fois !
avatar

À s'habiller sans péril, on triomphe sans goût
À s'habiller sans péril, on triomphe sans goût
Titre/Métier : Fils de France, Frère unique du Roi, Duc d'Orléans
Billets envoyés : 4140
Situation : Marié à Henriette d'Angleterre

Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Albert .

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Albert II victime d'une fracture .. du col de l'utérus !
» Yacht d' Albert II
» Itachu VS Albert , en quête du premier badge
» ALBERT BIERSTADT (1830-1902)
» DANS LES BOIS / Albert ANKER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vexilla Regis :: Le grand divertissement :: Les Fiches de Présentation-